Cette periode est particulièrement active en ce qui concerne le développement du futur navigateur internet de Microsoft. Une première version Beta a été distribuée à quelques développeurs le 28 juillet.

Dès le lendemain, Chris Wilson, chef de projet pour Internet Explorer, annonce que la première Beta est bien en dessous de la version finale, surtout en ce qui concerne le respect des standards. Son billet est très interessant car il donne vraiment l'impression que Microsoft "a compris la leçon".

Et pourtant, nombreuses ont été les réactions négatives à ce billet. Il semblerait que Microsoft ait seulement envie de corriger les plus gros bugs qui désavouent complètement leur navigateur fétiche, mais n'auraient nullement l'intention de produire un navigateur réellement moderne et respectueux des standards. Et pour cause, il est bien connu qu'un des outils de Microsoft pour garder son monopole est le "verrouillage des utilisateurs" dans des technologies qu'ils sont les seuls à fournir.

Certains en appellent même au boycott, c'est dire si le moment est crucial !

Dans cette interminable succession d'avis contraires et souvent extrêmes, comment se faire une idée propre ? Pour ma part, je suis plutôt de l'avis que Microsoft, sans avoir vraiment envie de produire un navigateur respectueux des standards, finira quand même par le faire, contraint par l'inévitable montée de Firefox. Certes, les vieilles tendances proprietaires ne s'effaceront peut-être pas complètement, mais d'ici un an on pourra sans trop de mal réaliser des sites internet sans se soucier de la compatibilité avec Internet Explorer. Vous voyez, on a déjà plus tendance à parler des problèmes de compatibilité avec Internet Explorer que l'inverse, c'est bon signe !